>
Quelques sites à visiter sur l'île

Quelques sites à visiter sur l'île

• FORT-DE-FRANCE •

Anciennement appelée « Fort Royal », Fort de France est la capitale économique et administrative de la Martinique.

La ville est connue pour son marché aux épices, la baie des flamands l’une des plus belles du monde, ses édifices et monuments (la cathédrale, la bibliothèque Schoelcher, le fort Saint Louis…), son architecture…

Fort Saint Louis

Fort Saint Louis

Ce fort militaire, base navale de la Marine nationale aux Antilles est façonné d’une multitude de pierres marquées par l’histoire. La visite guidée du site n’est possible que lors des journées du patrimoine.

Du haut de son esplanade, on domine la magnifique Baie de Fort de France.

Le fort est également réputé pour abriter une colonie d’iguanes que l’on peut admirer du fort mais aussi de la plage de La Française située au pied du fort.


Adresse:
 Bd CHEVALIER SAINTE MARTHE 97200 FORT-DE-FRANCE.
Horaires:
 Du mardi au samedi de 9h à 16h.
Tarifs:
 4€ pour les enfants de 6 à 14 ans et 8 € au delà.

Cathédrale Saint Louis

cathedrale_st_louis-1562762178.jpg


La cathédrale Saint-Louis, créé en 1671, est un monument catholique historique que l’on doit à l’architecte renommé Henri PICQ.

Elle est située au centre de la capitale, Fort de France.

C’est l’un des bâtiments le plus visité de la ville.

Ses vitraux mettant en scène des personnages et épisodes de la vie religieuse, ses grands orgues, accueillent les fidèles et visiteurs de passage.

HORAIRES DE LA CATHÉDRALE

  • Mardi - Vendredi : 6h/11h30
  • Lundi et Samedi : 8h/11h30
  • Dimanche : 6h30/12h30 - 16h/18h30

Rue Victor Schoelcher 97200 Fort de France

05.96.60.59.00

Le marché aux épices

etal-du-grand-marche---fort-de-france-1564047897.png



Le marché aux épices est un lieu de visite incontournable de la capitale, riche en couleurs et en senteurs.

Situé au cœur de la ville, vous trouverez sur les étals des marchandes, une grande variété d’épices locales aux odeurs enivrantes, des fruits et légumes, des liqueurs du pays ainsi que de l’artisanat.

Une petite faim ? Des mets de la cuisine antillaise vous attendent dans l’un des restaurants très prisés du marché.

• DIAMANT •

Située au Sud-Ouest de la Martinique, la commune du Diamant regroupe des paysages côtiers, des collines, des montagnes ainsi qu’un riche patrimoine architectural.

Sa longue plage de sable blanc de près de 3 km est propice aux promenades, au jogging ou tout simplement à la rêverie.

Les levers et couchers de soleil sont un véritable enchantement car ils mettent en valeur la beauté du Rocher et celle de la « Femme Couchée ».

On y trouve de nombreux sites incontournables à visiter : la maison du bagnard Médard Aribot, le Mémorial de l’Anse Cafard, la maison du Gaoulé

Rocher du Diamant

Rocher du Diamant

Le Rocher du Diamant de 175m de haut est situé dans le sud de l’île, dans le canal de Sainte Lucie et face à la ville du même nom.

Son nom est dû à sa forme ainsi qu’aux reflets qui en fonction de la lumière du jour, provoquent des scintillements rappelant un diamant.

Il a été un lieu stratégique pour la défense de l’île lors des guerres entre les français et les anglais. Il fut considéré, à l’époque, comme un vaisseau de la marine anglaise et fut baptisé HIS MAJESTY DIAMOND ROCK.

Aujourd’hui c’est un lieu protégé où l’accostage est interdit.

Il est le refuge de nombreux oiseaux : frégates, pailles en queue, fous bruns et de la Couleuvre Couresse, dernière couleuvre endémique de l’île.

C’est le spot de plongée le plus réputé de la Martinique avec ses poissons pélagiques et ses tortues.

Le Rocher est également traversé par une faille qu’il est possible d’explorer lors de plongée sous-marine.

Morne Larcher

Morne Larcher

C’est un ancien sommet volcanique éteint qui offre une superbe vue sur le Rocher du Diamant.

De loin, sa forme rappelle la silhouette d’une femme allongée dans l’eau. D’où son autre nom de « La Femme Couchée ».

Son ascension par un sentier rocheux assez pentu mène au sommet d’où vous avez une vue magnifique sur la mer.

Vous aurez l’impression de dominer le monde !

Mémorial de l’Anse Caffard

Mémorial de l'Anse Cafard



Aussi appelé mémorial du « Cap 110 », il est situé sur la commune du Diamant à l’Anse Cafard.

Cette œuvre réalisée par un artiste local, Laurent Valère, représente une quinzaine de statues, toutes dirigées vers la mer en rappel à l’origine des victimes de la traite.

Elles ont été érigées en 1998 en commémoration des 150 ans de l’abolition de l’esclavage organisée par la ville du Diamant.

• SAINTE-MARIE •

Sainte-Marie est le berceau du Bèlè, sorte de chorégraphie traditionnelle qui associe danse, chant et conte.
Elle est située au Nord-Est de l'île, sur la côte atlantique et sa mer y est très agitée.
La commune voit son affluence augmentée entre janvier et avril en raison du tombolo, véritable curiosité naturelle où un bras de mer apparaît et permet d’accéder à un îlet en “traversant” la mer à pied.
Cette commune possède une forêt aménagée, des musées comme le musée Saint-James, le musée de la banane).
Elle est le départ de nombreuses randonnées pédestres et le coin de la vannerie, grâce à la vannerie Caraïbe du Morne des Esses.

Le Tombolo

tombolo-sainte-marie-1564048110.png

Situé à Sainte Marie, commune du Nord Atlantique, le tombolo est un phénomène de marée, accessible de janvier à avril.

La mer « s’ouvre » pour laisser apparaître une bande de sable qui relie la plage à l’îlet Sainte- Marie (qui est un ancien port).

Ce tombolo, est le résultat des courants marins et de la houle. Il est alors possible de traverser la mer à pied, à cheval ou à dos de mulet, pour rejoindre l'îlet qui offre de magnifiques points de vue.

C’est également le refuge des sternes de Dougall, une espèce d’oiseaux protégés, qui y nidifie. L’accès à la partie haute de l’îlet est alors interdit au public à partir du mois d’avril.

• TRINITÉ •

Trinité se situe en bordure de l'océan atlantique et possède une importante façade maritime.
On y trouve des sites tels la Presqu'île de la Caravelle, les ruines du château Dubuc, une réserve naturelle, un village de pêcheurs (Tartane).
Ses terres sont fertiles, on y cultive la canne et la banane.
Trinité est aussi connue pour son “Trempage Show”, qui se déroule le 1er dimanche du mois de juillet : Un plat typique fait de morue, de fruits de mer et de pain rassis est étalé sur de grandes feuilles de bananiers et se déguste debout, avec les doigts.

La Presqu'île de la Caravelle

presqu_ile-de-la-caravelle---trinite-1564048261.png

Située à Tartane Trinité, avec ses 388 hectares d’espaces protégés, cette réserve aux multiples paysages, recèle de trésors disséminés dans sa faune variée et offre une avancée de 10 km dans l’océan atlantique.

Les amateurs de marche pourront y trouver leur bonheur avec les 2 circuits de randonnée :

-  Un petit sentier qui dure environ 1h00 (qui débute par la visite des ruines du château Dubuc).
-  Ce circuit est ombragé. On traverse la forêt sèche, la mangrove et la plage de la baie du Trésor.
-  Un grand sentier (plutôt réservé aux marcheurs confirmés): En 3h00, il est possible d’atteindre le phare, le plus haut sommet de la presqu’île.

• SAINTE-ANNE •

Située à l'extrémité sud de l'île, la commune de Sainte Anne dévoile ses 22 km de plages de sable blanc aux  eaux turquoises, bordées de cocotiers parmi lesquelles la célèbre plage des Salines.
Le tourisme y est très développé et c’est par excellence le lieu de vacances préféré des martiniquais.
La commune est riche en activités : randonnées, baignades, excursions, découvertes. Tout cela est au rendez-vous !

La plage des Salines

plage-des-salines---sainte-anne--1564048395.png



Longue plage de sable blanc, aux multiples cocotiers situés à Sainte-Anne, la Plage des Salines constitue une des plus belles plages du Sud de l’île.

Très apprécié, ce site est incontournable pour ceux qui apprécient de profiter de la mer et de la plage en famille ou avec des amis.

• SAINT-PIERRE •

Située au Nord Caraïbe, la commune de Saint Pierre est célèbre pour l'éruption de la montagne Pelée en 1902 qui la ravagea en faisant près de 30 000 morts.
Ville d'Art et d'Histoire, plusieurs sites sont à visiter : les ruines de la ville (le théatre, l'église du fort, la maison de la bourse, le cachot de Syparis), le mémorial de la catastrophe de 1902 (ancien musée volcanologique Franck Perret), la distillerie Depaz, le centre de découverte des Sciences et de la Terre.

La Montagne Pelée

montagne-pelee---saint-pierre-1564048717.png

La Montagne Pelée est un volcan actif, situé dans le Nord de l’île.

Elle culmine à une hauteur de 1397 m et est célèbre pour son éruption de Mai 1902 qui a causé la mort de 30 00 personnes et détruit par la même occasion la ville de Saint pierre, nichée en contrebas.

Aujourd’hui elle est le théâtre de belles randonnées.

Son ascension est relativement difficile car très escarpée sur un terrain souvent rocheux.

La randonnée permet d’atteindre plusieurs refuges.

L’ascension se termine au « Chinois », le point culminant, partie très délicate car parsemée de cavités et de débris rocheux.

A ce dernier niveau, en temps dégagé, on a une vue splendide de la Martinique, de l’île de Saint Vincent et de l’île voisine de Sainte Lucie, que vous pourrez admirer en étant fier de votre exploit car l’ascension de cette grande dame se mérite !